Bon à savoir : Windows sur un Mac

Exécution de Windows sur votre Mac

Puis-je vraiment exécuter les applications Windows sur mon Mac?

Oui, vous pouvez. Depuis la transition d’Apple vers les processeurs Intel en 2006, les applications Windows s’exécutent parfaitement sur les Mac. Tous les Mac récemment achetés sont compatibles, mais pas les plus anciens. Consultez votre profil système dans À propos de ce Mac pour vérifier de quoi vous avez besoin pour exécuter Windows.

Pour exécuter les applications Windows, dois-je exécuter le système d’exploitation Windows?

Oui, vous devez le faire. Vous pouvez exécuter Windows sur votre Mac des deux façons suivantes :

  1. Démarrer sous Windows. L’alimentation du processeur est dédiée à 100 % au système d’exploitation et aux applications Windows. Vous ne pourrez utiliser Mac OS X de nouveau que lorsque vous redémarrez votre ordinateur.
  2. Utiliser le logiciel de virtualisation qui vous permet d’exécuter Mac OS X et Windows côte à côte. Vous pouvez basculer entre ces systèmes aussi facilement qu’entre les applications Mac.

Toutefois, vous ne pouvez pas exécuter les applications Windows sans le système d’exploitation Windows. Vous devez disposer de votre propre version de Windows XP ou Windows Vista.

Boot Camp : démarrage sous Windows

Chaque chose en son temps. Comment démarrer sous Windows?

Vous utilisez Boot Camp qui est intégré à Mac OS X Leopard. Pour utiliser une application Windows, configurez votre Mac pour l’exécution de Windows Boot Camp : démarrer sous Windows, puis redémarrez.

Quels sont les avantages de l’approche Boot Camp?

D’une manière générale, le système d’exploitation Windows fonctionne plus rapidement sous Boot Camp. En autorisant Windows à s’exécuter en natif sur le Mac, comme il le fait sur un PC, vous permettez au système d’exploitation d’accéder à 100 % des ressources de votre Mac, notamment au processeur, à la mémoire RAM et aux cartes graphiques. Il ne partage pas de ressources avec Mac OS X comme c’est le cas avec la virtualisation. Boot Camp est préinstallé sur tous les nouveaux Mac. Vous n’avez besoin que d’une copie de Windows et Mac et vous êtes paré.

Que dois-je savoir à propos de Boot Camp?

Vous devez redémarrer afin de pouvoir basculer entre les applications Mac et Windows. En fonction des tâches que vous souhaitez effectuer, il peut s’agir d’un désagrément mineur ou majeur.

Virtualisation : la rencontre de Windows et Mac OS X

En quoi consiste la virtualisation?

La virtualisation se sert d’un logiciel pour émuler le matériel du PC et créer une « machine virtuelle » s’exécutant parallèlement au système d’exploitation Mac, offrant ainsi l’accès instantané aux applications Windows. Aujourd’hui, Windows est « la machine virtuelle » la plus répandue sur les Mac, mais vous pouvez également utiliser la virtualisation pour exécuter Linux et d’autres systèmes d’exploitation.

Lorsque j’utilise la virtualisation, dois-je redémarrer pour pouvoir utiliser Windows?

Non. Un des avantages clés de la virtualisation : la rencontre de Windows et Mac OS X. Le logiciel peut exécuter à la fois le système d’exploitation Mac OS X et une machine virtuelle côte à côte sans redémarrer votre système.

Pourquoi certains utilisateurs ne se servent pas de la virtualisation?

La virtualisation permet d’exécuter deux systèmes d’exploitation simultanément, en demandant davantage de ressources telles que la mémoire et l’alimentation du processeur, ce qui peut entraîner une baisse de performances. Pour exécuter un logiciel de virtualisation, au moins 1 Go de RAM est requis. Mais pour un meilleur fonctionnement, nous vous recommandons 2 Go.

De quelles options de virtualisation je dispose?

Parallels Desktop pour Mac et VMware Fusion exécutent tous les deux Windows dans une fenêtre distincte et parallèlement au système d’exploitation Mac OS X. Chaque développeur propose également des applications utilitaires (Coherence et Unity, respectivement) permettant d’accéder à vos applications Windows directement depuis le bureau Mac et de les intégrer à Exposé et à Mac OS X Dock.

Quelle méthode est la plus appropriée pour vous?

Pourquoi utiliser Boot Camp ou la virtualisation?

Si vous utilisez des applications exigeant des ressources importantes, telles que des jeux 3D, des éditeurs vidéo ou des programmes de dessin 2D/3D, ou si vous utilisez des applications Windows uniquement de temps en temps, Boot Camp vous fournira un maximum de puissance.

Si vous utilisez les applications Windows fréquemment, la virtualisation vous évite de redémarrer votre Mac pour utiliser ces applications. De nombreux utilisateurs pensent que la virtualisation est très pratique.

Dois-je utiliser la virtualisation ou Boot Camp pour exécuter Microsoft Office?

En fait, vous n’en avez pas besoin. Il existe une version native Mac, Microsoft Office pour Mac, qui permet de créer, de lire et de modifier les fichiers compatibles avec la version Windows Office. Ainsi, vous pouvez créer des documents, des feuilles de calcul et des présentations Windows, et ce à l’aide d’une interface Mac familière et simple d’utilisation.

Jeux et cartes graphiques Windows

Puis-je jouer aux jeux Windows sur mon Mac?

Absolument. Vous pouvez non seulement profiter de vos jeux Windows préférés, mais aussi utiliser vos boîtiers de commandes et manettes de jeu. Les jeux utilisent beaucoup de ressources telles que le processeur, la carte graphique et la mémoire RAM. Voici quelques astuces : D’abord, munissez-vous d’un ordinateur équipé d’une carte graphique, par exemple iMac, MacBook Pro et Mac Pro. Utilisez ensuite Boot Camp pour obtenir le meilleur rendu graphique et les fréquences d’images les plus élevées.

Mon Mac gère-t-il un logiciel Windows monopolisant les cartes graphiques tel qu’Auto-CAD?

Oui. Soyez vigilant, car les applications monopolisant les cartes graphiques telles qu’Auto-CAS ou Adobe OnLocation requièrent les ressources de votre ordinateur à 100 %. Vous devez utiliser Boot Camp pour aider ces applications monopolisant les ressources à s’exécuter rapidement et sans difficultés.

Éléments nécessaires pour l’exécution de Windows

Quelle est la configuration minimale requise pour l’exécution de Windows?

Fusion et Parallels requièrent tous les deux un Mac équipé d’un processeur Intel, Mac OS X v10.4.6 Tiger ou ultérieur et 1 Go de mémoire RAM. Pour bénéficier d’une meilleure expérience en exécutant Windows, nous vous recommandons d’utiliser davantage de mémoire RAM. Parallels requiert 100 Mo d’espace sur le disque dur pour l’installation du logiciel (sans Windows) et Fusion en requiert 275 Mo. Boot Camp est désormais intégré à Mac OS X v10.5 Leopard et requiert un Mac équipé d’un processeur Intel.

Windows XP (SP2) requiert au moins 1,5 Go d’espace sur le disque dur. Windows Vista Home Premium requiert au moins 15 Go d’espace sur le disque dur.